Escapade à Valensole

Je vais vous parler d’une excursion que j’avais vraiment envie de faire depuis longtemps.
Après avoir passé en mode touriste une nuit à Arles, nous nous sommes dirigés dans les Alpes-de-Haute-Provence à Valensole pour admirer les champs de lavandes.
Il faut déjà savoir que la période de fleuraison est plutôt courte, de fin juin à mi-juillet grand maximum. Après cela la lavande est coupée et sert à de multiples usages.
Valensole se trouve qui plus est à 30 minutes environ du lac de Sainte-Croix et son célèbre village, Moustier-Sainte-Marie.

Après cette période de confinement, inutile de préciser que nous n’avons pas croisé beaucoup de touristes, ce qui fut très appréciable pour prendre de belles photos.

Nous avons commencé la balade par la route de Gréoux-les-bains. Vous y trouverez déjà de multiples champs, plus ou moins entretenus mais du coup plus calmes.
Il suffit de quelques minutes pour arriver au plateau de Valensole. Le lieu le plus connu reste celui des Lavandes Angelvin, que vous trouverez très facilement sur la route principale.
Je vous conseille néanmoins de vous perdre un peu et prendre autour les petits chemins.
En effet c’est comme cela que nous avons trouvé les plus beaux spots.

Nous n’avons pas trouvé de champs de tournesols, la période de fleuraison dans ce coin étant plus vers le 10 juillet.
Si vous souhaitez vous aventurer dans la lavandes, n’ayez pas peur des innombrables abeilles. Tant que vous ne les embêter pas, elles feront de même.

Ne pas oublier que ces champs sont privés, il ne faut pas donc ramasser la lavande pour son petit plaisir.

Le lendemain nous avions prévu un petit tour en montgolfière, très très tôt en matinée pour admirer le lever du soleil. Nous avons pu survoler des champs de lavandes à perte de vue. Vous en trouverez un grand nombre vers le village de Puimoisson, à seulement 15 minutes de Moustier-Sainte-Marie.

En cette période de fin juin, vous aurez aussi le plaisir d’admirer les champs de sauge sclarée. C’est tout aussi magnifique, un peu plus clair que la lavande.

Happy happy Thanksgiving !

Commençons par le début : mon beau frère est américain, du Rhode Island.
Lorsque nous sommes réunis à cette période, nous ne manquons pas l’occasion de célébrer Thanksgiving. C’est chaque année le 4ème jeudi de novembre, cela tombe cette fois le 28.

Le menu de Thanksgiving est généralement composé d’une dinde et d’un large choix d’accompagnements. C’est un moment que l’on passe entre famille ou amis.

Pourquoi cette fête ? Thanksgiving est, pour les Américains, une manière de remercier Dieu de la qualité providentielle du Nouveau Monde et de la bonne entente avec les populations indigènes. Cependant pour quelques groupes amérindiens, ce jour représente le point de départ de la destruction de leur continent et des guerres indiennes.

Cette célébration est désormais laïque en Amérique du Nord, les administrations et la plupart des entreprises étant fermées ce jour-là.

Et à part manger et boire ? Il y a un petit rituel à Thanksgiving, qui consiste en un tour de table, chaque personne qui le souhaite se montre « thankful » (reconnaissante) pour telle ou telle chose, personne ou événement qui a pu lui arriver de bon dans l’année.
Evidemment on est généralement ravis d’être bien entourés, d’être en bonne santé etc…

Et bien moi je suis reconnaissante d’être évidemment bien entourée de ma famille, d’avoir de bons amis, un boulot que j’apprécie, des projets plein la tête, et surtout de beaux voyages en perspective 😊

Et vous ?