Laponie Norvégienne

A la suite d’un road trip en Islande sans avoir eu la chance d’apercevoir une aurore boréale, nous voilà repartis à leurs trousses en Norvège au mois de mars 2019. Plus précisément entre Fjords et Laponie norvégienne.
Nous avons élu domicile dans un Airbnb à Tromsø à 10 minutes à pied du centre ville. Nous avons payé 577€ pour 6 nuits. Les pays scandinaves étant très chers nous n’avons pas regretté notre choix.
Au départ de Nice nous avons du faire escale à Munich et Oslo. Nous sommes partis avec Lufthansa et SAS, pour environ 250€ par personne.


Pour le lendemain de notre arrivée, nous avions réservé au préalable une journée chiens de traîneaux avec Tromso Wilderness Centre pour une centaine d’euros par personne.
Nous avons d’abord fait connaissance avec les toutous, on nous a laissé du temps pour les câliner, jouer avec et prendre des photos. Les chiens sont déchaînés dès qu’ils voient arriver les traîneaux et les mushers. On fait environ 40 minutes de parcours, où l’on a pu échanger de place avec Jonathan à mi-chemin. C’était assez physique, préparez vous à courir ! Nous avions également le déjeuner de prévu dans un lavvo.

Laissez vous guider ! Les chiens sont comme des dingues et savent où aller. Il faut parfois les aider et courir 🙂
Moment de repos à mi-parcours
Le temps des papouilles

Le soir venu, nous sommes montés de l’autre côté de l’île de Tromsø, tout en haut grâce au téléphérique. Il est possible de traverser à pied (environ 30 minutes), ou de prendre le bus.
L’aller-retour avec le téléphérique coûte 19€. C’est assez cher (comme tout à Tromsø !) mais la vue la haut est juste imprenable ! Nous y sommes aller à la tombée de la nuit pour prendre de belles photos. En attendant la nuit complète nous avons mangé au resto/snack du téléphérique c’était correct. Malheureusement nous n’avons pas vu d’aurores boréales ce soir là.


J’avais offert une journée de pêche à mon mari pour Noel en prévision du voyage. La compagnie choisie à la base a annulé la veille car nous n’étions que deux participants. Heureusement ils nous ont redirigés vers une autre compagnie qui nous a super bien accueilli. Il s’agit de Fishing in the Blue Light Hour – Sørøya Havfiskecruise, sur leur bateau familiale. Nous voilà donc que tous les deux avec le père et le fils. Après 30 minutes de navigation, dont rien que le paysage vaut la peine, le capitaine nous indique comment pêcher. Il ne faut pas plus de 5 minutes à mon mari pour prendre le premier poisson. 
Au total nous avons pêché durant 2h30, une bonne dizaine dont le plus gros 6.2kg (et moi 5.8kg!) de cabillaud.
Au retour le fils nous a préparé une petite partie de notre pêche. Le poisson à peine sorti de l’eau, était tout juste délicieux.
Le reste de la pêche servirait pour le groupe du soir qu’ils allaient emmener en mer voir les aurores. Efficace comme rentabilité 🙂


J’ai fait appel à Green Gold of Norway pour s’éloigner un peu de Tromso et passer une nuit à l’extérieur. Après 1h30 de route avec un chauffeur et 4 autres touristes, une traversée en bateau, nous voilà arrivés à Nordlenangen.
Nous avons fait 2h environ de motoneige dans les Lyngen Alps. Nous étions seul au monde, même si le temps n’était pas fantastique c’était super. Notre accompagnateur, un lituanien était très sympathique. Il faut dire qu’en petit groupe nous avions eu de la chance à ce moment là. Le jour d’après ils étaient 16…

Après un déjeuner dans la maison d’hôte, temps libre pour faire du ski de fond ou des raquettes, ce que nous avons choisi. Il y a de quoi faire tout autour de la maison nous sommes donc partis en balade avec un autre couple.  

Le soir nous avons dîner dans la même maison. Nous avions dormis dans un lavvo privé en dur, avec un poil à bois au milieu et le toit en verre pour éventuellement observer des aurores. Nous avons eu un petit cours de photographie les concernant. Ça nous a bien servi pour la suite du voyage. Dans l’excursion il était bien mentionné qu’après le repas « on » irait chasser les aurores boréales. Les prédictions n’étant pas top, on a bien compris que le chef de maison, Francisco, n’avait pas envie de sortir peut être pour rien. « On » nous a donc fait comprendre que les aurores seront à observer depuis le jardin de la maison ou le lavvo, et par nos propres moyens. J’ai été très déçue car c’est l’excursion que j’attendais le plus, et à 360€ tête j’estimai un peu plus d’attention ou de motivation. Nous avons tous pensé que pour notre petit groupe et la météo il n’avait pas du tout envie de s’embêter. 

Lavvo privé

Heureusement que Jonathan s’est trouvé le plus proche du feu, il s’est réveillé à peu près toutes les heures pour remettre des bûches dans le poil à bois. Après un petit-déjeuner dans la maison d’hôte, le chauffeur nous a ramené sur Tromso.
Nous avons eu l’après-midi de libre et nous sommes baladés dans la ville.

Nous avons eu bon contact avec le couple de la veille. On les a donc rejoint le soir pour aller observer des aurores avec Destination Tromso pour une centaine d’euros par personne d’après leurs chaudes recommandations. Après 2h de bus nous voilà arrivés au milieu de nul-part, mention spéciale pour la pollution lumineuse inexistante. Les aurores sont tout de suite arrivées pour notre plus grand bonheur et ont fait la fête pendant 1h. Nous avons eu un snack dans un lavvo. Il y avait aussi un feu de camp installé dehors.
Le guide Kévin était super. Je recommande vivement cette excursion si l’on arrive en fin de séjour comme nous et que les aurores ne sont encore pas au rendez-vous.
Sachez qu’en plus si vous souhaitez refaire l’excursion avec eux lors de votre séjour vous ne devrez payer que 50% du prix.

Que le spectacle commence
En réalité, les aurores boréales ne sont pas aussi verte. Les appareils photos ont tendance à accentuer le côté flash
Après 1h d’observation, elles commencent à se faire plus discrètes et rares

Déjà notre dernier jour ! On profite de la ville, et en fin de journée nous sommes allés voir des rennes avec Tromso Artic Reindeer.
Encore une fois nous étions un petit groupe surement car c’était dimanche (et la St Patrick la veille ;)). 
On a pu les nourrir, se balader parmi eux pendant une bonne heure. Nous n’avions pas voulu faire de traîneaux mais sachez que c’est possible. Je pense que j’aurai été déçue après les chiens surtout que c’était sur un terrain tout plat sans même un arbre.
Quelques aurores ont commencé à se manifester mais elles étaient très légères.
Nous avons ensuite mangé dans un immense lavvo, du reine… (Sven de la reine des neiges… désolée les enfants!).
On a ensuite eu des détails concernant la culture Sami. C’était bien, mais pas dingue non plus, surtout pour le prix qui était de 140€ par personne !

Ce voyage reste pour nous deux un de nos préférés 🙂

Perso je le place dans mon top 3 !
Nous avons était charmés par les paysages norvégiens, la simplicité des gens (dans le bon sens hein) et en plus nous avons eu beau temps, ce qui rend le voyage encore plus magnifique.

AURORES BORÉALES ✓

Et comme d’habitude, la petite vidéo !
https://vimeo.com/326138588

5 réflexions sur “Laponie Norvégienne

  1. Corré

    Bonjour

    Je suis ravie d’être tombé sur votre article avec autant de détails , de conseils et d’avis 🙂

    J’aimerais y aller en mars 2020. Et je voulais vous demander , comme vous êtes partis indépendamment d’une agence de voyage, au niveau de la langue ça c’est bien passé ? Vous parlez vous même anglais couramment , et les norvégiens ? (Personnel d’excursions, l’es personnes vous accueillant pour dormir étc ?)

    J'aime

    1. kissandfly

      Bonjour et merci pour votre retour.
      Nous parlons tous les deux anglais, les norvégiens le parle parfaitement bien.
      Lors de certaines excursions (le traîneaux et les aurores boréales en bus) nos guides parlaient aussi le français. Nous avions pris un airbnb et la dame parlait anglais. Si vous parlez ne serait-ce qu’un tout petit peu l’anglais vous n’aurez aucun problème 🙂 Et sinon on a croisé pas mal de français la bas je suis sure que vous pourrez vous faire aider facilement.

      J'aime

  2. Corré

    C’est quand même rassurant ça ! Je me posais la question pour la barrière de la langue. Vu le coût de la vie à Tromso moi aussi je préférerai y aller de moi même et non pas avec des tours opérateurs car ça chiffre très vite.

    En tout cas merci beaucoup pour la réponse rapide et pour cet article !

    Bonne continuation et profitez bien de vos prochaines destinations 🙂

    J'aime

  3. Noémie

    Bonjour,

    Très belle vidéo, cela donne vraiment envie d’y aller!

    J’envisage d’y aller en Mars de cette année, mais je me demandais si les jours ne sont pas encore trop courts? Et s’il ne fait pas trop froid?
    sur la vidéo on n’a pas cette impression …

    J'aime

    1. Doriane

      Bonjour Noémie. Je vous remercie pour votre retour.
      Franchement en mars nous avons pu en profiter comme nous le souhaitions. Le soleil se levait vers 07h/07h30, pour se coucher vers 16h30/17h de mémoire. Ça fait déjà des journées bien remplies sachant que vous allez surement ressortir encore le soir pour essayer de voir des aurores boréales 🙂
      Effectivement nous n’avions jamais eu trop froid. Il faut adopter déjà la technique de l’oignon, à savoir mettre plusieurs couches de vêtements, sous-gants etc. Au minimum nous avions eu -10 lors de la sortie nocturnes en bus pour les aurores. Mais c’est un froid sec, et vous pouvez vous réchauffer si besoin au feu à l’intérieur de la tente. A Tromso c’était généralement autour de 0.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s